Depuis le début, le collectif d'associations du Val de Garonne et de la Lomagne et maintenant l'association ALTernative LGV 82 prônent le réaménagement des voies existantes.
Voici de manière synthétique quelques avantages (très peu) et inconvénients (beaucoup) d'une LGV par rapport à la rénovation des voies existantes

 
 
CONSTRUCTION  LGV
  AMENAGEMENT DES VOIES EXISTANTES
               
               
COUT : 7,8 milliards d’€
    COUT : 2,9 Milliards d’€    
               
Temps Paris Toulouse ; 3 h 05
  Temps Paris Toulouse ; selon les options entre 3 h 12 et 3 h 25
               
             
Hectares sacrifiées : plus de 2800
  Hectares sacrifiées : 175      
               
Maison détruites
    Habitat sauvegardé    
Exploitations agricoles coupées en 2
  Exploitations intactes    
               
Entretien de la voie existante : 1,9 M d’€
Entretien voie existante : 0 € car déjà inclus dans le coût initial
 
             
Impact sur la faune
    Faune préservée    
 
             
Destruction de la flore
    Nature préservée    
 
             
Passage à niveaux maintenus
  Passage à niveaux supprimés  
 
             
Conso. très importante
    Consommation électrique divisée par 2  
               
Bilan carbone catastrophique
  Bilan carbone correct    
 
             
Constructions de gares nouvelles
  Economie de la construction de gares nouvelles
 
             
Nouvelles gares éloignées du centre ville
Gare de proximité = gain de temps  
 
             
               
Le discours officiel avance d'autres avantages tels que le développement économique. Cela est faux car des travaux menées par des chercheurs de l'université de Reims ont affirmé qu'il n'y avait pas de lien direct entre la construction d'une LGV et le développement économique (Travaux de Mme M. Delaplace).

On nous dit aussi que la LGV va permettre le développement du frêt. Pour l'instant c'est plutôt le contraire puisque le frêt est en constante baisse depuis 30 ans et la SNCF est en train de supprimer plusieurs centaines d'emplois dans cette branche.
 
On nous dit que la ligne actuelle est saturée, ce qui est faux, puisqu'en certains secteurs elle ne fonctionne même pas à la moitié de sa capacité.

On nous dit aussi que des trains roulant à des vitesses différentes ne peuvent pas circuler sur les mêmes voies. Cela est faux puisqu'ils y circulent actuellement .

Comme le dit le proverbe, qui veut tuer son chien l'accuse de la rage.

Comment justifier la construction d'une LGV alors qu'une rénovation à moindre coût reviendrait au même? Comment justifier la construction d'une ligne dont la location ne couvrira qu'un tiers de son coût? Pourquoi faire payer aux contribuables un projet qui n'est absolument pas rentable ?
Comment fera -ton pour entretenir les lignes nouvelles qui s'usent prématurément alors qu'il n'y a pas d'argent pour entretenir les voies existantes?

La classe politique en général et le conseil régional de midi pyrénées en particulier ne communiquent pas sur ces points.
Dommage, car les contribuables ne veulent plus être pris pour des C...


 

 




Créé avec Créer un site
Créer un site